Comment introduire des aliments solides chez les bébés ?

Les touts petits allaités tirent tout ce dont ils ont besoin du lait maternel. Ce dernier contient tous les éléments nutritifs de bonne qualité. Toutefois, dès six mois, l’aventure commence, il est temps d’introduire d’autres aliments. Les parents doivent s’assurer que toutes les préparations soient parfaitement saines. Pour un bébé, une bonne nutrition contribue aussi bien à son développement physique qu’à son développement cérébral.

Comment savoir si le bébé est prêt à consommer des aliments ?

En général, il est possible d’introduire d’autres aliments dès que votre bébé a six mois. Sachez que les petits ont leurs propres rythmes. Mais vous saurez également qu’il est prêt à manger des nourritures solides lorsque vous remarquez certains changements comme suit :

•             Le bébé est capable de s’asseoir sans aide

•             Il peut contrôler les muscles de son petit cou

•             Il peut prendre son aliment et essayer de le mettre dans sa bouche

•             Il commence à s’intéresser aux autres aliments

•             Il sait conserver sa nourriture dans la bouche, etc.

Même si les bébés sont différents, il est recommandé de ne pas trop dépasser de cet âge pour introduire les nourritures, afin d’éviter les risques de carence en fer.

Quels aliments devriez-vous présenter à votre bébé ?

L’alimentation d’un bébé est délicate, il faut respecter de nombreux critères pour maintenir sa santé. Il est conseillé de commencer par des nourritures riches en fer, vous pouvez lui donner de la viande, jaune d’œuf, poisson, etc. Les légumineuses bien cuites comme les pois, haricots secs sont et les céréales sont également des sources de fer.

Les bébés peuvent manger des aliments commerciaux pour bébé, cependant, il faut s’assurer qu’ils ne contiennent ni de sucre, ni de sel. Toutes les nourritures molles et saines riches en éléments nutritifs qui se mangent par les doigts sont aussi recommandées.

Donner des aliments à votre bébé, quelle quantité ?

La quantité de nourriture compte énormément, c’est pourquoi il faut la respecter. Vous pouvez commencer par donner environ deux cuillères à café d’aliment. Lorsqu’un bébé mange, il donne toujours des indices, et il faut les respecter. S’il veut encore manger, il ouvre sa bouche, mais s’il ne veut plus manger, il détournera sa tête en fermant la bouche. Cela signifie que vous devez considérer son rythme et il ne faut pas inciter le bébé à manger plus s’il n’en veut plus.

Pour maintenir la santé de l’estomac du bébé, il faut lui donner quelque chose à boire de temps à autre. Si vous voulez lui proposer du jus, assurez-vous que ce soit du jus de fruit pur sans sucre. Il faut limiter la quantité de liquides, car votre bébé risque de se remplir son estomac.

Est-ce qu’il existe des aliments interdits pour les bébés ?

Bien évidemment, les bébés ne peuvent pas tout manger, car ils sont encore sensibles. Vous ne pouvez pas donner de miel à votre petit, à cause du risque d’intoxication. Il faut éviter toute administration des aliments trop sucrés ou des boissons gazeuses. En cas de doute, il est important de demander l’avis d’un pédi

atre.