Top 10 Meilleure Patinette Ski 2021

Difficile de faire un choix pour votre nouvelle Patinette Ski ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Patinette Ski pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir la meilleure Patinette Ski !

Notre sélection de patinette ski

Guide d’achat patinette ski

Une patinette ski ? On voit sûrement de quoi il s’agit, mais connaît-on les différentes pratiques correspondantes ? Ce guide explique le B.a.-ba afin que tout un chacun puisse s’orienter vers l’équipement de ski adapté à ses besoins.

Un petit rappel s’impose

Une patinette fait partie des sports de glisse que toute la famille peut pratiquer en hiver sur les flancs des montagnes enneigées. Exposée récemment dans le magasin de sport, la patinette est une version abrégée des classiques paires de ski. Plus courte que les skis normaux, mais ayant la même forme, la patinette mesure en moyenne 100 cm. Elle peut être munie de fixations classiques ou réglables sans déchaussement et sans enclenchement. Le mini ski peut être constitué de composite, de bois ou encore de thermoplastique.

Focus sur ses avantages

De par sa taille, les mini skis sont plus légers et peu encombrants qu’une paire de skis. Vous pouvez les transporter aisément et alterner ainsi moments de glisse et moments de balade. L’autre avantage est sans aucun doute le fait que, par rapport au ski alpin traditionnel, cela ne nécessite pas de cours de ski dans une école de ski. Les sports d’hiver s’ouvrent aussi bien aux tout-petits, aux débutants qu’aux skieurs professionnels. Et pas que. Vous pouvez pratiquer la patinette sans bâton.

Bien choisir sa taille de patinette

Dans le choix de la taille de ski, deux paramètres majeurs rentrent en compte. En premier lieu votre taille. Plus le skieur est grand, plus la patinette devra proposer une spatule longue. À noter que cette différence varie entre 85 cm pour les petits à 100 cm pour les grands. Cependant, cet indicateur est équilibré par le type de terrain. Plus la piste de ski sera accidentée, plus le miniski aura intérêt à être allongé.

Le ski de piste

Le ski de piste s’avère être le plus répandu qui consiste à descendre les pistes de ski aménagées en stations de sports d’hiver. C’est la pratique la plus accessible du ski alpin. Elle s’adresse aussi bien au débutant (enfant et adulte) qu’au professionnel. On peut dire que c’est un passage obligatoire afin d’apprendre à skier et acquérir les équilibres nécessaires et les bonnes positions. Pour les skieurs confirmés, le ski de piste débouche sur les compétitions les plus mythiques, dont les descentes ou bien le slalom.

Le ski court

Connu également sous le nom de « snowblade », le mini ski est bien plus court que les skis alpins. Il est fait surtout pour s’amuser sur les pistes peu pentues. Son avantage est son côté ludique. À noter qu’il faut faire attention avec sa longueur limitée, car l’accroche et la stabilité en virage n’ont rien à voir avec un ski alpin. Ce type de ski est très facile à prendre en main à une seule condition de conserver une vitesse modérée.

Le ski freestyle

Contrairement à un ski de piste, le ski freestyle sont dotés de doubles spatules dont une à l’avant et à l’arrière sur chaque ski. Il est surtout destiné à faire des sauts et prendre des rails. Le ski freestyle se pratique dans le snowpark, une zone destinée au freestyle qui comprend des bosses et des rails. Les jeunes skieurs et les amateurs de ski backcountry peuvent opter pour un ski bispatule, mais avec un double rocker. Ce dernier est une spatule surélevée. Cela vous permet une excellente portance en poudreuse et un déjaugeage.

Le ski de randonnée

Pour ce modèle, les fixations de ski libèrent le talon en mode marche. Afin de tenir face aux pentes, il est indispensable d’user des peaux de phoques assurant l’effet anti-recul. Une fois au sommet, la fixation va se verrouiller pour offrir des performances près d’une fixation alpine traditionnelle. Vous trouverez, en outre, des skis développés uniquement pour la randonnée par les grandes marques. Le ski de randonnée se décline en différentes largeurs selon la pratique que vous désirez. Il existe, entre autres, le ski de rando. C’est un modèle de ski ultra léger et étroit pour les montées rapides. Il est surtout destiné pour les courses mythiques.

Les accessoires indispensables pour la pratique de ski

Les casques

Afin de garder sa tête dure en cas d’impact, il est judicieux de se munir de casques de ski. Même facultatifs, ces derniers sont essentiels pour les enfants. Ils viennent compléter également les tenues des pratiquants, notamment la veste de ski et bien d’autres vêtements de ski.

Le masque de ski

Si cet accessoire est concurrencé par les lunettes de ski, le masque de ski demeure une valeur sûre afin de protéger au mieux les yeux en haute montagne. Il existe nombreux critères à prendre en considération pour faire le bon choix, dont la teinte, le traitement des verres, l’indice de protection à la technologie d’écran ainsi que le confort en général dudit masque.

Les chaussettes

Les pieds sont l’endroit où le froid se fait vite sentir au ski. C’est la raison pour laquelle le rôle des chaussettes est primordial. Vous n’avez pas besoin de multiplier les couches, portez votre choix pour des chaussettes respirantes, chaudes et confortables. Mis à part la soie ou la laine, quelques fibres synthétiques apparaissent très performantes.

Qu’en est-il des chaussures de ski ?

Plus que tout autre habit (pantalon de ski, combinaison de ski, etc.) ou accessoire et pour skier en toute sécurité, les chaussures de ski doivent également faire l’objet d’un choix minutieux. Pour ceux qui ne disposent pas d’une paire bien à eux, c’est le magasin de location de matériel de ski qui se charge de cette tâche. Les bons skieurs doivent prêter attention aux dimensions des chaussures, à leur niveau et à leur pratique.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2021-07-24 02:45:02