Traitement des surfaces industrielles et avantages pour le bien être des salariés

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre travail ? C’est là une question embarrassante à laquelle répondre objectivement n’est pas toujours évident. Pour une grande majorité cependant, aimer son travail n’est pas si important du moment qu’il permet de subvenir aux besoins. Pourtant une occupation qui occupe un pourcentage important de notre temps et de notre attention finit forcément par déteindre sur nos habitudes, notre quotidien et notre environnement direct. Autant que ce soit de façon positive dans ce cas. Voyons comment l’environnement de travail nous impacte aussi bien positivement que négativement.

Le bien-être au travail, est-ce si important ?

D’après une étude menée par l’université de Warwick, le bonheur favorise un gain de productivité de 12% chez les salariés. Les travailleurs malheureux sont quant à eux 10% moins productifs que la moyenne. Une étude similaire conduite par l’Oxford business school et british telecoms fait ressortir que les employés heureux sont plutôt 13% plus productifs que ceux qui ne le sont pas. Un écart important compte tenu des enjeux de compétitivité.

Plusieurs facteurs rentrent dans l’expression « bien-être » et les connaître est nécessaire pour mieux cerner la conduite à tenir afin d’inverser la tendance. Le bien-être physique par exemple a trait au confort de l’espace de travail, l’ergonomie des bureaux, l’investissement dans les équipements qui facilitent les tâches du personnel. Il est essentiel pour éviter les douleurs physiques et la fatigue, permettre de limiter le nombre d’arrêts maladie et préserver la santé des employés.

Le bien être psychologique a, quant à lui, pour but de limiter les risques psychosociaux liés à l’intérêt des tâches à effectuer, l’autonomie, la cohérence entre temps et volume de travail à réaliser, le degré de satisfaction personnelle. On pourrait citer à l’envi d’autres facteurs comme le bien-être social, organisationnel, humain…Favoriser une telle ambiance au travail incombe à la direction qui dispose du pouvoir décisionnel en vue de mettre en place des processus d’accompagnement et d’aménagements nécessaires pour impulser le bien être des salariés.

Les contraintes du milieu industriel

Les travailleurs du secteur industriel plus que tous les autres sont confrontés au stress et à la dépression du fait des nombreux aléas de leur métier. Entre obligations de résultats, risques d’accidents, bruits, températures extrêmes et exposition aux substances toxiques, la motivation est parfois mise à rude épreuve. Longtemps considéré comme  de moindre importance, l’environnement de travail industriel est souvent négligé au profit de la réduction des coûts.

Pourtant, un cadre agréable est indissociable de l’épanouissement des salariés. Afin de satisfaire leurs attentes en termes de qualité de vie au travail, il convient de s’attaquer avant tout à la configuration des locaux. Dans ce sens, un tour sur www.capime.fr permettra d’avoir un aperçu des solutions conçues par des experts du domaine. Il peut s’agir de traiter l’air ambiant, de permettre aux employés d’avoir une meilleure expérience de travail en optant pour du matériel industriel adapté, d’optimiser les surfaces sur lesquelles ils doivent travailler…Concernant ces deux derniers aspects, plusieurs techniques existent afin d’adapter le matériel de travail et personnaliser les surfaces. L’une des plus connue est le traitement par effet couronne ou traitement corona.

Une technologie de pointe pour les traitements de surface

Le traitement corona sert à préparer la surface de certaines matières plastiques pour recevoir l’encre. Par l’application d’une certaine énergie électrique, ce traitement augmente la tension superficielle du matériau en le rendant plus poreux, facilitant ainsi l’adhérence de l’encre. Les solutions de traitement corona réalisent un traitement de surface qui sert principalement à activer et fonctionnaliser les surfaces, leur permettant d’avoir une meilleure adhésion et une meilleure mouillabilité pour coller, imprimer et nettoyer. Il fait partie des traitements par plasma froid sous pression atmosphérique. Il s’inspire des recherches physiques en électrostatique.

Cela dit, l’effet couronne est un phénomène au cours duquel certaines particules produisent une décharge électrique par effet d’ionisation. C’est une découverte qui a permis de nombreuses avancées industrielles telles que la production d’ozone, le filtrage de particules, la photocopie, le traitement des surfaces sur lequel nous nous penchons ici, le refroidissement des composants électroniques et bien d’autres. Auparavant prisé dans le domaine du conditionnement et de la manutention, cette technologie s’est ouverte aujourd’hui à un plus large éventail d’applications industrielles.

La touche personnelle de Capime

En spécialiste des solutions de traitement corona et plasma, l’objectif principal des solutions Capime est d’offrir une amélioration des surfaces qui va se traduire par une réduction des consommations d’encre, de colle, éventuellement une adhésion supérieure et une élimination des polluants de surface. Une gamme variée de produits est proposée, tel que le traitement corona sur pièces 3D destiné à augmenter la tension des surfaces des pièces plastiques ou non conducteurs pour favoriser une meilleure adhésion. Le narrow web qui sert à traiter et activer la surface des différents films, le traitement corona des pièces rigides pour pièces et panneaux rigides ne pouvant pas se poser sur un cylindre. Prenez dès maintenant contact avec un expert en vous rendant sur www.capime.fr pour des solutions encore plus innovantes